Sulco-Passion

Copyright © 2007 - 2017 Claude Bourleau. Tous droits réservés

Go to the English part of the site Home/Accueil Galerie/Gallery






Quelques vues d'ensemble de la collection d’Astrophytum


Astrophytum myriostigma "onzuka"





Astrophytum asterias

Astrophytum coahuilense

Astrophytum myriostigma "fukuryo"

Astrophytum myriostigma
"haku-jo"

Rosa & Rudi Vlummens - 2009

Pour contacter Rosa et Rudi : veuillez d’abord me contacter à SulcoPassion

Le 27 juillet 2009

Lorsque la "sulcomanie" s'est déclarée chez moi il y a quelques années, la collection de Rudi a été la première que j'aie visitée. Mes premiers spécimens un peu plus rares et convenablement identifiés c'est certainement à lui que je les dois !

Rudi a commencé une collection de cactus il ya plus de 30 ans. On peut donc dire sans se tromper qu'il est un collectionneur éclairé ! Aujourd'hui, jouissant de pas mal d'espace (quatre serres) il peut se permettre de multiplier ses passions !

Astrophytum

Une de ces passions s’est portée sur le genre Astrophytum. Elle n'est pas nouvelle bien entendu, mais j'ai pu constater qu'elle se développe de plus en plus. Toutes ces formes un peu bizarres venues d'extrême-orient sont évidemment très tentantes !

Digitorebutia

Rudi a également une belle petite collection de Digitorebutia. C'est un genre que je ne connais pas vraiment bien, mais plusieurs plantes ont réellement attiré mon regard ! Rudi a immédiatement sorti son couteau et j'ai pu repartir avec des boutures de ce qui me plaisait.

Mais quantité d'autres genres sont représentés chez Rudi ! Et comme sa collection à un âge certain, on y trouve des spécimens vraiment remarquables !

Vue d'ensemble de quelques Digitorebutia

Digitorebutia torquata FR 1117

 



Digitorebutia sp.

Pachypodium lamerei

Obregonia denegrii

Leuchtenbergia principis

Sulcorebutia
Passons maintenant à la serre des Sulcorebutias !
C'est dans cette serre, lors de ma toute première visite, il y a quelques années, que j'ai réalisé qu'il était possible d'entièrement consacrer une collection au genre Sulcorebutia et que j'ai pensé que c'est ce que j'allais faire !
J'étais venu avec ma petite liste de plantes que je recherchais. Je les avais repérées dans le livre "A Sulco Gallery" de Pilbeam & Hunt. Eh bien, je suis rentré chez moi avec toutes les plantes que je cherchais... et bien plus encore !
Même si Rudi possède beaucoup moins de clones différents que Johan de Vries, par exemple, sa collection n'en est pas moins très complète. Toutes les espèces sont représentées par plusieurs numéros de collecte sauf , bien entendu les descriptions les plus récentes, encore très peu répandues dans les collections, qui sont encore absentes. J'ai noté que Rudi avait réussi à trouver quelques formes bizarres dans ce genre-ci également
S. torotorensis  
S. vasqueziana ssp. losenickyana VZ 090/3
S. crispata (forme cristée)
S. pulchra (forme cristée)
S. polymorpha (forme monstrueuse)
S. santiaginiensis VZ 340
(f. variegata)
S. spec. KK 1267
S. candiae
Différents S. cylindrica
S. tarabucoensis v. tarabucoensis  EH 6242
S. tarabucoensis v. hertusii
JD 330 (au centre) et GR 21/3
S. inflexiseta MC 6308
S. mariana
Différents S. mentosa
Un très beau spécimen de
S. rauschii WR 289
S. santiaginiensis JD 181/1 et 181/2
S. sp. Oruro - Challapata
S. albissima  

Petit décor pour photos

Rudi a lui aussi, tout comme Johan Pot, une magnifique technique pour créer un décor d'habitat pour prendre ses plantes en photo. On peut voir sur la photo ci-dessous l'effet vraiment bluffant que cela produit !

Pour ce faire, il a récupéré une caisse en polystyrène expansé sur le fond de laquelle il a collé de l'argile venant de son jardin ainsi que quelques petits graviers. Ensuite, il a découpé un trou carré d'un peu moins de 7 cm de côté et un autre d'un peu moins de 9 cm de côté. Les bords de ces trous sont biseautés. Pour la prise de vue, il suffit de descendre le pot contenant la plante dans le trou adéquat : le pot se pose de lui-même sur le bord biseauté du trou. Le biseautage permet également un meilleur placement des doigts lorsque l'on veut retirer le pot.

Pour compléter le décor, une fois le pot descendu dans le trou, il suffit d'ajouter quelques petites pierres et un peu de mousse (que l'on peut trouver dans les jardins) tout autour de la plante. Cela permet de cacher le bord du trou et le dessus du pot.

Vue du trou de 7X7 (remarquez les bords biseautés)

Les plantes sont placées dans les trous

Le décor est en place pour la prise de vue

Voici la prise de vue finale de la plante dans son décor.

Mes impressions sur la visite


Il y avait déjà quelques temps que je n'étais plus retourné chez Rosa et Rudi. C'est donc avec grand plaisir que je leur ai rendu visite cette année, car ce sont des personnes vraiment attachantes et ayant le coeur sur la main.

Je ne les avais pas perdu de vue pour autant : ils sont tous les ans à l'ELK. Ils y tiennent un petit stand et y présentent quelques plantes à la vente. Mais il est vrai que leur stand ne laisse pas supposer les merveilles qui se trouvent dans leurs serres !

Les collections sont toujours aussi bien entretenues, même s'ils ont tous deux connus pas mal de problèmes de santé ces dernières années, et on peut y voir des plantes vraiment magnifiques. De plus, comme je l'expliquais plus haut, il y a là pour moi un effet "nostalgie" qui me ramène aux débuts de ma passion pour les Sulcos !

N'hésitez pas a leur rendre visite, vous ne le regretterez pas !

 

#Sulco