Sulco-Passion

Copyright © 2007 - 2017 Claude Bourleau. Tous droits réservés

Go to the English part of the site Home/Accueil Galerie/Gallery

Pendant de longues années j'ai cultivé des cactus dans la véranda de la maison sans trop savoir d'ailleurs comment bien les soigner. Je n'en ai pourtant jamais perdus beaucoup mais leur développement était très lent et leur floraison presque inexistante.

Un beau jour, j'ai fait construire une serre pour produire quelques légumes. Il s’y trouvait une tablette inutile pour la culture des tomates mais qui semblait parfaite pour installer quelques cactus... L'effet fut "miraculeux" : les plantes se développaient à vue d'oeil (du moins j'en avais l'impression), des floraisons sont apparues sur des plantes qui, depuis de nombreuses années, semblaient ignorer ce
mode de reproduction. A la fin de cette saison-là, j'ai pu constater également la grande différence entre la nouvelle spinescence et celle des années précédentes : des aiguillons beaucoup plus forts, plus denses, plus colorés. Enfin bref, la révélation ! ! ! Donc, en 2002, j'ai finalement fait construire une serre spécialement réservée aux cactus, ce qui m'a permis d'élargir considérablement ma collection.

A l'époque, je possédais déjà quelques Sulcos qui avaient attiré mon attention par leur bonne volonté à fleurir. J'aimais l'aspect des plantes âgées formant des groupes comportant de très nombreuses têtes. J'ai donc commencé à m'y intéresser d'un peu plus près. J'ai acheté d'autres Sulcos et petit à petit je me suis rendu compte de leur énorme variabilité : toutes ces plantes portant le même nom et pourtant si différentes ! ! ! ? J'ai lu quelques
livres, j'ai fait des recherches sur le web et surtout, j'ai contacté d'autres collectionneurs : j'ai réalisé qu'une collection de Sulcos suffirait à remplir une serre telle que la mienne (voire même de beaucoup plus grandes). C'est ce qui est en train de se passer !

Depuis, chaque année, ma collection s'agrandit. Les Sulcos sont devenus une véritable passion pour moi. J’y ai à présent ajouté une petite collection de Weingartia et quelques Cintia.

Je vais essayer de vous montrer toute la beauté de ces plantes et peut-être que vous aussi vous vous laisserez tenter.

Une collection de cactus est bien souvent considérée comme une occupation un peu bizarre et futile. J'ai la faiblesse de croire, à l'heure où l'on parle tant de la préservation de la biodiversité, que ma passion n'est pas aussi futile qu'elle n'y paraît. Pensons tout simplement à l'Echinocactus grusonii : voilà une plante que l'on voit partout, depuis le célèbre Jardin Exotique de Monaco jusqu'au plus petit étal de plantes d'une grande surface. Et pourtant, elle a pratiquement disparu dans son milieu naturel ! !

Je ne sais pas si mon hobby pourrait permettre un jour de sauver une espèce de cactus mais cette idée me flatte et me donne le sentiment de ne pas perdre mon temps lorsque je suis dans ma serre.

Le collectionneur...

#Sulco