Sulco-Passion

Copyright © 2007 - 2017 Claude Bourleau. Tous droits réservés

Go to the English part of the site Home/Accueil Galerie/Gallery

S. vasqueziana v. chatajillensis BB 1168

Bill Christie - 2003 (Partie 1)

Ceci est le voyage d’octobre 2003 avec Brian Bates comme guide qui se déroula durant la révolution, ce qui le rendit extrêmement difficile. J’ai raconté cette histoire dans la revue de la BCSS. Sucre était bloquée par des protestataires ce qui rendait impossible le voyage par la route principale.


Le principal accès à la route Sucre - Los Alamos était bloqué, mais une route secondaire était sans surveillance, et nous ne rencontrâmes aucun problème de toute la journée. Le soleil luisait dans un ciel sans nuage et la plupart des Sulcorebutias que nous rencontrâmes étaient en pleine floraison.


Un peu à l’extérieur de Sucre (BB204, 2980m), poussait une forme à aiguillons courts de Sulcorebutia losenickyana parmi des rochers dans une plantation d’eucalyptus. Les plantes étaient généralement solitaires et poussaient dans un sol profond, à découvert ou parmi des touffes d’herbes. Beaucoup étaient en fleurs (magenta).

Un peu plus loin, dans une zone rocheuse ouverte et plate (BB346, 3090m), poussait et fleurissait Sulcorebutia vasqueziana. Les plantes n’étaient pas abondantes mais les fleurs rouge vif ressortaient bien de l’arrière-plan. Les plantes étaient petites (environ 1 cm de diamètre) avec une tige unique et des aiguillons jaunes relativement longs. Le propriétaire du terrain arriva avec ses enfants et proposa de nous vendre quelques plantes. Brian déclina l’offre et les sermonna sur la conservation de leurs cactus alors que nous remettions quelques pièces aux enfants pour maintenir leur bonne volonté.

Juste après cela, nous emmenâmes trois campesinos jusqu’au bout de la route, au-delà de Chijmuri où ils vivaient. Ils nous dirent que nous pouvions trouver des espèces de Sulcorebutia dans les rochers au-dessus de leur petite ferme. En grimpant la pente rocheuse (BB1195, 3050m), nous rencontrâmes plusieurs Echinopsis obrepanda avant de voir Sulcorebutia vasqueziana v. pedroensis, une forme petite de S. alba à fleurs roses, poussant parmi les rochers juste avant le sommet de la colline. Je pense que c’est la localité-type.

Dans la zone herbeuse au sommet de la colline nous trouvâmes une forme de Sulcorebutia frankiana de grande taille à fleurs rouge vif, poussant en sol profond au milieu d’arbrisseaux et d’herbes.

A quelques kilomètres, en descendant la route de retour, nous nous arrêtâmes à une basse butte rocheuse (BB1174, 2775m) où nous trouvâmes des Sulcorebutia frankiana à corps moins développés, plus typiques, à fleurs magenta, poussant dans les zones herbeuses en sol profond, en compagnie de quelques Echinopsis obrepanda.

Finalement, nous nous arrêtâmes à Chiquitayoi (BB347, 2950m), qui est la localité-type de Rausch pour S. alba (WR 472). Nous trouvâmes tout d’abord Sulcorebutia frankiana poussant dans les zones herbeuses, à la base de la crête rocheuse, de nouveau une forme typique à corps plus petit avec des fleurs rouge foncé.

Plus haut, parmi les rochers du sommet de la crête, nous trouvâmes de petits S. alba à corps simple avec les fleurs rouge vif attendues, quoique peu nombreuses. Ceci est au moins le troisième habitat que je connaisse où poussent ensemble S. alba et S. frankiana et fleurissent en même temps sans hybridation apparente.


Les principales routes entrant et sortant de Sucre étaient bloquées mais les plus petits chemins menant au pays des Sulcorebutias n’étaient pas systématiquement bloqués. Cependant, des rochers et des bûches étaient placés à intervalles stratégiques comme obstacles pour les véhicules et il y avait de sévères limitations à la longueur de nos déplacements. Les descriptions de plantes et les habitats qui suivent sont tous proches de Sucre lors de différentes excursions. Près de Ckuchotambo (BB 1166, 3080m) au barrage de police, où il faut payer un droit de passage, je n’eus qu’à marcher 50 mètres vers une petite pente rocheuse où des centaines de Sulcorebutia vasqueziana v. losenickyana étalaient leurs fleurs rouge foncé.


Nous continuâmes ensuite jusque Chataquilla (BB1168, 3670m), où pousse Sulcorebutia vasqueziana v. chatajillensis près de grands blocs de pierre dans des petites poches de terre. Encore une fois, beaucoup de plantes étaient en fleur (rouge vif avec un centre jaune, jusqu’à 3 cm de diam.) Chataquilla est un minuscule hameau mais avec une jolie petite église.


Nous roulâmes ensuite jusqu’au sud de Sucre, au-delà de l’usine à ciment, où nous trouvâmes Sulcorebutia (verticillacantha) canigueralii v. applanata (juste une forme de S. canigueralii à fleurs magenta) à BB 1196 (2900m). Les plantes poussaient dans un sol léger et sableux dans des zones plates parmi des petits tas de rochers, et nombre de têtes étaient complètement recouvertes de terre. La plupart des têtes faisaient moins de 1 cm de diam. et beaucoup ne faisaient qu’à peine la moitié. Aucun signe de fleurs mais le terrain semblait particulièrement sec, au contraire des vallées des jours précédents de l’autre côté de Sucre

Toutes les photos de cette page © Bill Christie

S. vasqueziana v. losenickyana BB 204 en culture

S. vasqueziana
v. losenickyana BB 204

   S. frankiania BB 1195 en culture

  S. frankiana BB 1174 en culture

S. vasqueziana v. alba BB 347
en culture

S. vasqueziana v. losenickyana   en culture

S. vasqueziana v. chatajillensis BB 1168

S. vasqueziana v. chatajillensis  en culture

S. canigueralii fa. applanata
en culture

S. vasqueziana v. vasqueziana BB 346

S. vasqueziana v. pedroensis BB 1195

S. frankiania BB 1195

S. frankiana BB 1174

S. frankiana BB 347

S. vasqueziana v. alba BB 347

S. vasqueziana v. losenickyana BB 1166

S. canigueralii fa. applanata BB 1196

#Sulco